La Business Intelligence au service de la performance des entreprises

Mis à jour : 25 juil. 2019



Business intelligence est un terme qui désigne des infrastructures ou des applications permettant d’avoir accès et d'analyser l’information afin de faciliter la prise de décision au sein d’une entreprise.


Également connu sous le nom d’« Informatique décisionnelle », il s'agit d'un processus basé sur la collecte de données issues de sources internes ou externes puis sur leur analyse et leur modélisation. Le but est d’optimiser la prise de décisions en créant des tableaux de bord et en faisant des rapports analytiques et prospectifs.


Informatique décisionnelle : comment ça marche ?


La Business Intelligence fonctionne selon une chaîne décisionnelle. Pour ce, cette chaîne est constituée d’un ensemble d’outils regroupés en 4 grandes catégories : la collecte de données, leur stockage, la restitution des données et leur exploitation.


1-La collecte des données : Il s'agit d'extraire les données provenant de diverses sources pour ensuite les transformer et les acheminer vers la base de données. Ce processus s’appelle « ETL » (ou Extract, Transform, Load) qui a pour objectif d’ajuster les données à un usage décisionnel.


2-Le stockage des données : ou encore la modélisation de données consiste à centraliser les données collectées et traitées afin de les rendre utilisables d’un point de vue décisionnel. Pour cela, les données vont être stockées dans un « Data Warehouse » ou « Data Mart » qui est une base de données dédiée aux requêtes décisionnelles.


3-La distribution des données : repose sur l’utilisation d’outils spécifiques pour restituer les données sous une forme exploitable pour permettre la prise de décision. Il s’agit notamment d’outils de reporting, outils de navigation ou de statistiques ainsi que de portails d’accès à des tableaux de bord. Sans oublier l’« Entreprise Information Portal (EIP)» qui permet également une restitution de l’information à tous les partenaires.

4-L’exploitation des données : une fois les données stockées, nettoyées et disponibles, elles vont enfin pouvoir être analysées par les experts de l’analyse. Pour y arriver, ces derniers se servent généralement d’outils comme des cubes OLAP (dédiés aux analyses multidimensionnelles), le Data Mining (pour la recherche des corrélations), mais aussi les tableaux de bord comportant les indicateurs clés.


Pourquoi investir dans la business intelligence ?


L’informatique décisionnelle est avant tout un logiciel qui aide à la prise de décisions dans l'entreprise.

Autrement dit, ce système fait office d’assistant personnel pour améliorer la performance et anticiper les éventuelles évolutions au sein de la société.

Elle a également pour mission de trouver des solutions adéquates aux problèmes et de réaliser des analyses prédictives.


En outre, la business intelligence offre une vue directe sur les indicateurs clés de l’entreprise grâce aux nouveaux algorithmes permettant un traitement rapide des données ainsi qu’aux outils de collecte et d’analyse de l’ensemble des données.


Aussi, ce système permet d'avoir un tableau de bord complet, un réel atout au pilotage d'une entreprise et un accélérateur de performance.

Les dirigeants pourront déceler rapidement les secteurs performants et ceux qui ne le sont pas et ils pourront détecter les potentielles anomalies afin de les corriger rapidement. Et qui dit problèmes résolus, dit accroissement de la performance et, en même temps, du chiffre d’affaires de la société.


Bon à savoir


La Business intelligence touche actuellement divers secteurs de l’entreprise.


Elle agit non seulement sur la comptabilité en l’occurrence sur la consolidation et la planification budgétaire.

Mais en plus, elle commence à s’étendre sur la gestion de la relation client et des ressources humaines au sein de l’entreprise.


Et pour aller encore loin, de nouvelles technologies web permettent une émergence de nouveaux acteurs qui proposent une nouvelle version de la Business intelligence en mode SaaS ou cloud.


De plus, depuis quelques années, la BI s’est dotée de bases NoSQL pour traiter directement les données non structurées. Sans compter son architecture matérielle ultra puissante qui permet une exécution rapide des traitements complexes comme les analyses multidimensionnelles ou le Data mining.

0 vue

© 2018 par Cristal IT avec In'Up Market & Com' - Mentions légales - Glossaire Contactez-nous